Journée régionale de nettoyage des plages et des fonds marins

L’école de la mer de Guadeloupe organisait la 14e édition de la Journée régionale de nettoyage des plages et fonds marins. Les équipes des réserves naturelles n’ont pas manqué d’apporter leur aide à cette action éco-citoyenne qui a pour objectif de ramasser le plus de déchets possibles sur les plages et sous l’eau. À La Désirade comme à Petite Terre, durant le week-end du 12 et 13 octobre, nos deux équipes ont collecté et jeté en déchetterie une quantité importante de déchets.

Direction la déchetterie pour les poubelles de La Désirade
Les déchets de Petite Terre ont été ramenés en Guadeloupe à la fin de la mission

Sur La Désirade, l’équipe était composée de Ruddy et Christophe nos deux écovolontaires, Joël un de nos quatre gardes de réserve et Rémi notre chargé de mission ONF. Ce sont 15 sacs poubelles (dont 7 de 100L et le reste de 50L) de déchets qui ont été ramassés sur les 2 jours. La grande majorité des déchets sont des rejets de la mer et par conséquent du matériel de pêche. Certains objets sont voyageurs comme une bouteille en plastique du Maghreb ou une conserve de Grèce retrouvées sur nos plages désiradiennes. Plusieurs objets n’ont pas pu être ramassés faute de moyen, notamment des casiers de pêche ou des cordes coincés sous les enrochements. Leurs emplacements ont été notés afin de procéder plus tard à leur enlèvement.

Joël, Christophe et Ruddy après le ramassage du samedi
Le dimanche, les déchets sur Désirade ont été plus nombreux que le samedi

Sur Petite Terre, les déchets ont été moins nombreux. Notamment parce qu’un entretien plus régulier des plages est effectué. C’est tout de même 4 sacs poubelles de 50L et un filet de chalut qui ont été collectés. Monique et Yoan les deux écovolontaires ont accompagné Jean-Claude notre garde de réserve pour former l’équipe de Petite Terre.

Yoan, Jean-Claude et Monique (à la photo) se sont occupés du littoral de Petite Terre

Les deux groupes ont été efficaces dans leur travail qui s’est déroulé dans la joie et la bonne humeur malgré la forte chaleur et les kilomètres de littoral parcourus.

Pas toujours évident de transporter les déchets en contre bas des criques de Désirade

L’équipe rappelle aux personnes fréquentant les deux réserves naturelles qu’il est de leur devoir de respecter ces sites en veillant à ne laisser aucun déchet derrière leur passage.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *