Articles

Assez de théorique, place à la pratique

Afin de compléter la première session de formation qui s’est déroulée à la salle de la Rotonde le 16 novembre dernier, les prestataires écotouristiques de Petite-Terre se sont rendus sur la Réserve les 11 et 12 décembre 2022. L’objectif : mettre en application ce qui aura été appris précédemment.

Formation des prestataires écotouristiques, 1ère journée.

Ce mardi 16 novembre, à la demande des gestionnaires des Réserve naturelles de Petite-Terre et de La Désirade (l’Association TITE et l’ONF), tous les prestataires écotouristiques exerçant sur la Réserve naturelle de Petite-Terre se sont rassemblés au-dessus du Marché de la Rotonde.

Piqure de rappel : les activités commerciales sont interdites sur la Réserve naturelle de Petite-Terre (Décret de création de la Réserve n°98-801, 03/09/1998). Seules sont autorisées, par arrêté préfectoral, les activités commerciales participant à l’animation de la réserve, en accord avec le plan de gestion.

Au programme, point sur la réglementation et le fonctionnement de la Réserve de Petite-Terre, apprentissage aux méthodes de communication et d’encadrement de groupe, cours théorique sur les mammifères marins, les tortues marines, les oiseaux, la botanique et bien-sûr sur l’espèce phare de Petite-Terre : l’Iguane des Petites-Antilles (Iguana delicatissima).

Après le théorique, place à la pratique.

Une formation sur le terrain attend tous nos prestataires. Pour ce faire, le prochain rendez-vous est donné les 04 et 05 Décembre 2021 sur la Réserve naturelle de Petite-Terre afin de mettre en application les notions apprises en salle et développer une approche terre à terre et approfondie du milieu naturel, qui constitue leur environnement de travail.

Comme nous l’a si bien dit Mme VAUCHEL CAMUS (intervenante en techniques de communication) : « Parle-moi, j’oublierai. Montre-moi je retiendrai. »

Élève aujourd’hui, professionnel demain

Ce mercredi 27 octobre s’est déroulé la première session de l’animation « Découverte des métiers de l’environnement » sur la Réserve géologique de la Désirade. Ce projet d’animation pédagogique a pour but de présenter aux jeunes collégiens divers métiers de l’environnement grâce à la participation et plus particulièrement au partage d’expérience d’acteurs du monde naturaliste.

L’animation, prévue en 3 volets, permettra de mettre en lumière les métiers de la protection (gardes, police de l’environnement), de la connaissance (chercheurs, chargés de missions scientifiques…) et de la valorisation (animation, éducation à l’environnement) du patrimoine naturel.

Le premier de ces trois volets a mis à l’honneur le métier de garde exerçant en espace naturel protégé (Réserve naturel, Parc naturel…). Pour l’occasion, Alain SAINT-AURET, désiradien, doyen de l’équipe et l’un des premiers gardes recrutés au sein des Réserves naturelles de Petite-Terre et de La Désirade, a témoigné de son expérience. Le temps d’une animation il a partagé avec les jeunes sa vocation, son vécu, sa passion et ses convictions professionnelles. Il a aussi permis aux élèves d’avoir un aperçu de ses missions quotidiennes en leur présentant quelques espèces surveillées et protégées, présentes ou fréquentant la Réserve de la Désirade : le cactus « Tête-à-l’Anglais » (Melocactus intortus) et deux des trois espèces de tortues qui viennent pondre sur les plages de la Réserve, la tortue verte (Chelonia mydas)et la tortue imbriquée (Eretmochelys imbricata).

En fin d’animation, les élèves ont même pu prendre en main l’équipement des gardes (jumelles, GPS). Une découverte vivante et condensée d’un métier essentiel à la pérennité des Réserves.

TITE se forme aux oiseaux

Il existe 288 espèces d’oiseaux en Guadeloupe… Les oiseaux muent chaque année… Certains oiseaux peuvent camoufler leurs œufs dans le décor grâce à l’apparence extérieure de leurs coquilles… Toutes ces notions, et bien d’autres, ne sont plus un secret pour Aurélie, Christophe et Roby. En effet, ce vendredi 15 octobre, 3 membres l’équipe TITE ont eu […]