Rapport avifaune 2016/2018 de La Désirade

Découvrez le rapport avifaune 2016/2018 de La Désirade. À ce jour, 165 espèces différentes ont été recensées à La Désirade.

Rapport complet : rapport_avifaune_2016_18_DSD_v24avril2019

Premières observations de Petites Sternes sur les plateformes de Petite Terre

Voilà maintenant 2 mois que les plateformes à destination des Petites Sternes sont installées et opérationnelles à Petite Terre et les premiers résultats ne se sont pas fait attendre. Anthony Levesque, ornithologue, a réalisé des suivis sur site depuis l’arrivée des Petites Sternes mi-mars. La première sterne qui a été observée a eu lieu le 14 mars et c’est une date record pour cette espèce.

Petite Sterne photographiée à Petite Terre

Voici ce qui a été relevé :

  • Au moins 17 couples occupent la plateforme de la saline 1 (au moins 5 poussins le 21 mai)
  • Au moins 30 couples occupent la plateforme de la saline 3 (au moins 18 poussins le 21 mai dont 3 volants)
  • En parallèle, 125 couples sont installés sur la partie ouest de la pointe de Sable de Terre de Bas où la zone a été temporairement protégée.

Mise en défens de la zone de ponte

Ces observations démontrent une fréquentation exceptionnelle cette année des Petites Sternes sur Petite Terre. Les équipes des réserves ne peuvent que se satisfaire de tels résultats dont la conservation et la préservation des espèces se reproduisant à Petite Terre sont leur priorité. Il est donc utile et important de rappeler que la Petite Sterne pond des œufs mimétiques à même le sol sur les plages, et que nous nous devons d’être vigilants à l’endroit où nous posons les pieds.

Plateforme saline 3 très largement occupée

 

La Réserve Naturelle s’invite à la Fèt A Kabrit 2019

La Fèt A Kabrit est un évènement annuel qui attire, le temps d’un week-end, de nombreux visiteurs sur l’île de La Désirade. Tous les ans, les agents de la réserve naturelle tiennent à faire découvrir à ceux qui le souhaitent, les spécificités et actions qui entourent la réserve de La Désirade. Profitant de l’afflux de visiteurs, cette année n’a pas dérogé à la règle et, en ce week-end du 20 et 21 avril 2019, la réserve naturelle a tenu un stand sous le carbet se trouvant à l’entrée de la réserve. Ainsi, les curieux se rendant sur le site de la réserve naturelle ont pu, au contact d’une écovolontaire Titè et d’un agent de l’ONF, en apprendre plus sur la réserve naturelle. Des explications et visites de la plage géologique ont été faites, des livrets de jeux et coloriages concernant nos réserves ont été distribués à destination des enfants, nos amis les iguanes et tortues ont aussi eu leur lot de questions et tout un tas d’autres informations ont été fournies. Le week-end de la Fèt A Kabrit aura donc été l’occasion de promouvoir la beauté et les richesses qui composent l’île de La Désirade au travers ses réserves naturelles.

    

Vidéo de la mise en place des plateformes à Petites Sternes

Comme nous vous l’avions précisé dans l’article précédent, afin d’améliorer la conservation de la Petite Sterne, les gestionnaires ont décidé d’installer dans un premier temps deux plateformes de 7,2 m² sur les salines 1 et 3 de la réserve, afin d’offrir un site de reproduction isolé du risque de prédation. La vidéo ci-dessous retrace les différentes étapes de la mission plateforme et vous offre par la même occasion de jolies images des salines de Petite Terre.

Programme de conservation de la Petite Sterne sur la réserve naturelle des îlets de la Petite Terre

La Petite Sterne est un oiseau marin qui se reproduit sur la réserve naturelle de la Petite Terre. Cette espèce fait l’objet d’un suivi depuis 2001 afin de quantifier son succès de reproduction. Pendant deux ans (2014-2015), ce suivi a été renforcé est a permis d’estimer le nombre de couples à 60 en 2014 avec peut-être 5 jeunes à l’envol, et 20 à 50 couples en 2015 avec aucun jeune à l’envol (Rapport consultable ici, Levesque, 2016[1]). Les causes éventuelles de ces importants échecs peuvent être liées à la prédation par le rat noir, les mauvaises conditions météorologiques et la montée des eaux dans les salines.

Afin d’améliorer la conservation de cette espèce de Sterne, les gestionnaires ont décidé d’installer dans un premier temps deux plateformes de 7,2m2 sur les salines 1 et 3 de la réserve, afin d’offrir un site de reproduction isolé du risque de prédation. La Petite Sterne sera suivie de manière attentive cette année. Afin de ne pas déranger les oiseaux, nous invitons les visiteurs à ne pas s’approcher des plateformes.

Pour en savoir plus sur cette espèce dans l’archipel guadeloupéen, vous pouvez consulter l’étude (rapport n°35) en cliquant sur ce lien http://www.amazona-guadeloupe.com/rapports-study-reports.html

Les premières Petites Sternes sont arrivées cette année avec un peu d’avance sur la Petite Terre, plusieurs individus ont été observés le 14/03/2019.

Programme financé par le FEDER, la Région Guadeloupe et la DEAL Guadeloupe

Éric Delcroix, 28/03/2019

[1] Levesque A, 2016, Suivi 2014-2015 de la reproduction des Petites Sterne, des Huitriers d’Amérique et des Phaétons à bec rouge sur la réserve naturelle nationale des îles de la Petite Terre, Rapport LBE, 20p+annexes.

Une partie de l’équipe au près de la plate-forme de la saline 3

Transport de matériaux jusqu’à la plate-forme

Pose du grillage sur la plate-forme de la saline 1

Rapport du suivi 2018 des Melocactus intortus

Chaque année, un suivi de l’ensemble des Melocactus intortus de la réserve de Désirade est effectué par les équipes de l’association Titè et de l’ONF. Nous vous présentons dans ce rapport, la méthodologie utilisée ainsi que les résultats du suivi. Les résultats sont ensuite comparés par rapport au suivi de 2017 afin d’étudier l’évolution des cactus.

L’ensemble du rapport est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous :

Suivi_Melocactus_2018